Formation Entretien et Nettoyage - Produit

 CANCALE  -  France
Formation Entretien et Nettoyage
  • Formation Entretien et Nettoyage
PROGRAMME SUR 1 JOURNEEOBJECTIFSL’entretien et le nettoyage du matériel et des locauxPROGRAMMELa règlementation et les obligations.Les 3 risques de contaminations.L’utilisation et l’entretien du matériel et des locaux.L’hygiène dans les salles de restaurants et des locauxsimilaires.Les produits de nettoyage et de désinfection.Le plan de nettoyage.L...

Description du Produit

PROGRAMME SUR 1 JOURNEEOBJECTIFSL’entretien et le nettoyage du matériel et des locauxPROGRAMMELa règlementation et les obligations.Les 3 risques de contaminations.L’utilisation et l’entretien du matériel et des locaux.L’hygiène dans les salles de restaurants et des locauxsimilaires.Les produits de nettoyage et de désinfection.Le plan de nettoyage.La gestion des déchets.Le plan de lutte contre les nuisibles.

Tarif du Produit

Prix non communiqué

Demande d’information

Produits et services équivalents

Diplôme de traduction commerciale

CAMARA DE COMERCIO DE ESPANA, chambre officielle de commerce d’Espagne en France, propose des formations pour le diplôme de traduction commerciale. Au travers d’un examen de 4h le Diplôme de Traduction Commerciale (Diploma de Traducción Comercial, DTC) permet d’attester une maîtrise avancée des techniques de traduction de documents économiques, commerciaux ou juridiques dans les deux langues : français et espagnol. Le cours de traduction commerciale prépare à l’examen du DTC. La formation se déroule en ligne, encadrée par un enseignant qui transmet le contenu du cours et des exercices selon un rythme régulier définit en amont avec un suivi personnalisé. Public visé : - Tout public souhaitant développer des compétences en traduction français – espagnol, espagnol – français dans un contexte commercial et désirant valider ses acquis par un diplôme. - Les apprenants ayant une langue maternelle autre que le français ou l’espagnol doivent prendre en compte que toutes les épreuves de l’examen sont des traductions du français à l’espagnol et inversement. - Étudiants, chercheurs d’emploi, personnes préparant un concours avec une option en langues, salariés d’entreprises, autoentrepreneurs, agent d’organismes publics. Accessibilité handicap : - Les personnes en situation de handicap peuvent bénéficier d’un aménagement spécifique pour le passage des épreuves du test (tiers temps et autres modalités). - Faites-nous part de vos besoins spécifiques pour vous accompagner dans les meilleures conditions. Prérequis : - Dirigé aux personnes ayant une connaissance de la langue espagnole d’un niveau minimum B2. - Justificatif niveau B2 selon le Cadre Européen Commun de Référence pour les langues (CECR) ou validation du test de niveau de la COCEF avant la formation. Objectifs : Permettre d’acquérir les connaissances nécessaires pour résoudre toutes les difficultés d’ordre technique présentées au moment de la traduction d’un document économique, commercial ou juridique, dans les deux langues : français et espagnol. Compétences développées : - Capacité à traduire des documents économiques, commerciaux ou juridiques, dans les deux langues : français et espagnol. - Connaissance des techniques de la traduction en utilisant le langage économique, commercial et juridique. - Analyse comparée de la syntaxe et du lexique employés dans les deux langues pour les correspondances commerciales, la publicité, le journalisme, les documents juridiques, la fiscalité, etc. Déroulement du DTC : Programme du cours de préparation :v - La préparation représente un total d’environ 30h de travail sur trois ou quatre mois. - La formation se déroule en ligne, rythmée par les échanges avec l’enseignant qui transmet le contenu du cours et des exercices et fournit des conseils personnalisés. Pour chaque exercice, les apprenants reçoivent une correction détaillée avec des commentaires. Plan du cours : Acquisition des connaissances nécessaires pour résoudre toutes les difficultés d’ordre technique présentées au moment de la traduction. - LA POLITIQUE ÉCONOMIQUE ET FISCALE : LES IMPÔTS - DROIT DES AFFAIRES - DROIT DU TRAVAIL - COMMERCE INTERNATIONAL - L’UNION EUROPÉENNE. Déroulement de l’examen : L’examen du Diplôme de Traduction Commerciale dure 4h, il est composé de 5 épreuves représentant un total de 100 points. - Traduction français – espagnol (20 points) • Traduction d’un article de presse du français vers l’espagnol. - Traduction français – espagnol (25 points) • Traduction d’un texte technique du français vers l’espagnol. - Traduction espagnol – français (20 points) • Traduction d’un article de presse de l’espagnol vers le français. - Traduction espagnol – français (25 points) • Traduction d’un texte technique de l’espagnol vers le français. - Traduction de vocabulaire (10 points) • 10 mots à traduire de l’espagnol vers le français. • 10 mots à traduire du français vers l’espagnol. Pour chaque épreuve, il est obligatoire d’obtenir un minimum de 25% du total. Toute note inferieure est éliminatoire. L’examen se déroule en présentiel en région Île-de-France. Pour les apprenants résidant dans une autre région, merci de nous contacter en amont pour définir une solution sur mesure pour le passage de l’examen. Pour les apprenants en situation en handicap faites-nous part de vos besoins pour un aménagement spécifique de l’examen. Inscription à l’examen du DTC : - L’inscription au cours et/ou à l’examen du DTC s’effectuent par mail à formation@cocef.com. - Inscription pour les étudiants des établissements d’enseignement supérieur - Les établissements (Écoles, Universités, Lycées…) bénéficient de solutions sur mesure pour organiser un examen collectif du DTC. - Faites-nous part de vos attentes spécifiques afin d’organiser un examen pour vos étudiants par mail à formation@cocef.com. Délais : - Délais d’accès : inscription dans un délai de deux semaines minimum avant la date de début du cours et/ou examen (sauf délais administratifs fixés par le financeur). - Délais de résultats : deux à trois semaines après le passage du DTC. Tarifs : - Cours + examen : 845 € TTC. Ce tarif inclue : envois des contenus de chaque cours, suivi personnalisé par l’enseignant, correction des exercices, examen et envoi du Diplôme. - Examen seul : 125 € TTC. Pour les établissements d’enseignement supérieur tarif sur devis, nous consulter.

Formation en Ingénieur(e) mécanique

L’Institut National des Sciences Appliquées ou INSA vous propose une large palette dans le domaine de l’ingénierie en lien étroit avec les besoins des entreprises, dont la formation en en Ingénieur(e) mécanique. Après 2 ans de premier cycle INSA ou à bac+2, la spécialité MÉCA forme en 3 ans des ingénieurs qui interviennent à tous les niveaux du processus industriel : conception générale ou de détail, choix des matériaux, mise en œuvre, fabrication, maintenance. Ils maîtrisent aussi bien la modélisation, l’optimisation que l’élaboration du produit ou de nouveaux matériaux. Description de la formation : - Enseignements : matériaux et procédés, mécanique des milieux déformables, systèmes mécaniques et commandes, outils pour la modélisation, calcul numérique, technologie et matériaux, techniques expérimentales... - 55% d’enseignements scientifiques, 20% de projets et 25% d’humanités (communication, langues étrangères, gestion, management...) - Acquisition de l’ensemble des notions générales en mécanique en 1re et 2e année de cycle ingénieur. Pré-spécialisation en 2e année puis spécialisation en 3e année : ingénierie produit/process, conception et dimensionnement de structures ou mécanique des fluides appliquée à l’aéronautique. - Dimension internationale : 3 mois minimum de mobilité hors frontières en stage ou en échange académique, possibilité de préparer un diplôme conjoint avec l’Allemagne ou un double diplôme avec le Brésil ou l’Espagne. Admission : - Admission en 1re année de cycle ingénieur : étudiants issus des premiers cycles INSA, et par concours sur titre pour les étudiants venant de BTS, DUT, CPGE ou L2/L3. - Admission en 2e année de cycle ingénieur : par concours sur titre pour les étudiants avec un diplôme de niveau M1. Débouchés : - Secteurs : Automobile, aéronautique, nucléaire, conception de systèmes, production, génie civil... - Fonctions : Ingénieur ingénieur R&D, ingénieur production, chef de projets...

Formation en Ingénieur(e) génie mathématique

L’Institut National des Sciences Appliquées ou INSA vous propose une large palette dans le domaine de l’ingénierie en lien étroit avec les besoins des entreprises, dont la formation en en Ingénieur(e) génie mathématique. Après 2 ans de premier cycle INSA ou à bac+2, la spécialité GM forme en 3 ans des ingénieurs à même d’aborder les problèmes de façon rigoureuse et conceptuelle via des techniques et outils mathématiques et informatiques. Ces profils se placent quasi immédiatement sur le marché du travail, dans toutes les branches de l’économie. Description de la formation : - Enseignements : modélisation mathématique et simulation numérique, statistiques et recherche opérationnelle, informatique... - 55% d’enseignements scientifiques, 20% de projets et 25% d’humanités (communication, langues étrangères, gestion, management...) - 1re et 2e années en tronc commun, choix d’un parcours en 3e année parmi : • Aide à la décision (systèmes intelligents, intelligence artificielle, optimisation, contrôle, recherche opérationnelle…), • Méthodes mathématiques pour la science des données (données massives, apprentissage automatique, approximation de données, imagerie, statistiques…), • Modélisation et simulation numérique (modélisation déterministe et stochastique, EDP, analyse, calcul haute performance, CAGD, finance, contrôle, probabilités, statistiques…) - dimension internationale : 3 mois minimum de mobilité hors frontières en stage ou en échange académique, possibilité de préparer un double diplôme, année à l’étranger. Admission : - admission en 1re année de cycle ingénieur : étudiants issus des premiers cycles INSA, et par concours sur titre pour les étudiants venant de CPGE, L2/L3 ou DUT. - admission en 2e année de cycle ingénieur : par concours sur titre pour les étudiants avec un diplôme de niveau M1. Débouchés : - secteurs : Au profil très transversal, les ingénieurs GM intègrent aussi bien de grands groupes industriels que des PME, startup, banques, assurances, ou encore SSII de tous secteurs. Une part importante d’entre eux s’oriente vers la finance.

Formation en Ingénieur(e) chimie et procédés

L’Institut National des Sciences Appliquées ou INSA vous propose une large palette dans le domaine de l’ingénierie en lien étroit avec les besoins des entreprises, dont la formation en en Ingénieur(e) chimie et procédés. Après 2 ans de premier cycle INSA ou à bac+2, la spécialité CFI forme en 3 ans des ingénieurs experts dans les domaines de la chimie fine, le génie des procédés chimiques et les matériaux polymères. L’innovation, la sécurité au travail et l’environnement sont au cœur de ses préoccupations. Description de la formation : - Enseignements : mathématiques, informatique, instrumentation, traitement du signal, automatique, génie chimique, chimie analytique, chimie organique, chimie minérale, chimie nucléaire, matériaux, polymères... - 55% d’enseignements scientifiques dont 20% par des professionnels, pédagogie par projet et 25% d’humanités (communication, langues étrangères, gestion, management...) - Réalisation d’un projet d’études dans un laboratoire de l’école en 2e année de cycle ingénieur et choix d’une option en 3e année : chimie fine, génie de la réaction chimique ou polymères - Dimension internationale : 3 mois minimum de mobilité hors frontières en stage ou en échange académique, possibilité de préparer un double diplôme avec la Colombie ou le Brésil, un diplôme conjoint « procédés biochimiques » en Allemagne. Admission : - admission en 1re année de cycle ingénieur : étudiants issus des premiers cycles INSA, et par concours sur titre pour les étudiants venant de BTS, DUT, CPGE ou L2/L3. A - admission en 2e année de cycle ingénieur : par concours sur titre pour les étudiants avec un diplôme de niveau M1. Débouchés : - secteurs : Chimie, pétrochimie, pharmaceutique, chimie de spécialité, conseil, énergie, ingénierie. - Fonctions ingénieur : Ingénieur R&D, ingénieur production, ingénieur technico-commecial, ingénieur qualité, ingénieur conseil.